Pourquoi le voile (hijab) en Islam?

Publié le par Ahmed Miloud

La femme musulmane pieuse doit se vêtir de son voile légal(hijab en phonétique arabe) chaque fois qu'elle sort de sa maison ; c'est l'habit islamique que les textes du Noble Coran et les Hadiths du Messager d'Allah ont déterminé sans équivoque. Elle ne doit pas quitter sa maison ou apparaître devant des hommes , autres que ceux qui lui sont interdits en mariage,comme le stipulent les versets suivants:"Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qu'en paraît et qu'elles rabattent leurs voiles sur leurs poitrines ; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris ou à leurs pères ou à leurs frères ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs maris, ou aux femmes musulmanes ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures." (Coran,Sourate 24 - Verset 31)
Elle ne peut être en aucun cas comme cette catégorie de femmes sous-habillées que connaît la société moderne, qui n'ont cure de la religion d'Allah et dont l'idéologie féministe(*)est vantée par ceux dont les cœurs sont insensibles au rappel d'Allah.


(*) Voir article sur cette idéologie ici:


http://islamvraiereligion.over-blog.com/2017/09/le-feminisme-arnaque-mondiale.html

Le Prophète ,prière d'Allah et Son salut sur lui) a dit ,à propos de ces dernières :" Il y a deux catégories des gens de l'enfer que je n'ai pas vues:
- Des gens qui ont avec eux des fouets comme des queues de vaches avec lesquels ils frappent les gens."(1).
- Des femmes habillées mais qui sont nues (2) qui font pencher les gens et qui elles même penchent. (3)Leurs têtes sont comme des bosses de chameau penchées (4). Elles ne rentreront pas au paradis et n'en sentiront pas l'odeur et certes son odeur se sent d'une durée de ceci et ceci ."(Rapporté par Mouslim,dans son recueil des hadiths authentiques n°2128).
"(1) Ceci est apparu dans la police de la plupart des pays (il s'agit évidemment de ceux qui font preuve d'injustice).
(2) C'est à dire qu'elles sont nues malgré qu'elles soient habillées soit parce qu'elles portent des vêtements transparents, soit des vêtements serrés qui montrent la forme des membres, soit des vêtements qui sont trop courts et laissent apparaître ce qui devrait être caché comme le haut de la poitrine, les épaules, les avants-bras, le bas des jambes...Ceci s'est généralisé dans certains pays de nos jours.
(3) C'est à dire qu'elles penchent vers la désobéissance et font aussi pencher vers la désobéissance.
(4) Le sens est qu'elles grossissent leur têtes avec leurs cheveux soient qu'elles se rajoutent des cheveux."(Les explication de ce hadith proviennent du livre Charh Sahih Mouslim du Cheikh Safi Rahman Moubarkafouri,vol. 3,p.421) 
Le voile islamique a été prescrit  pour préserver la femme musulmane de la séduction, de la dépravation et de l'égarement. En conséquence,elle doit le mettre avec un esprit satisfait, un coeur serein et une profonde conviction comme le furent  les femmes des Mouhajirines (ceux de la Mecque qui ont été contraints à l'exil-hégire à Médine avec le Prophète,paix sur lui, pour leur foi) et des Ansars (les partisans médinois  du Prophète à ) le jour où Allah révéla son commandement qui trancha sur cette question une fois pour toute. 
Al Bukhari rapporta que Aicha [qu'Allah soit satisfait d'elle] mère des croyants disait : "Qu'Allah ait en sa miséricorde les premières femmes Mouhajirates (les femmes émigrées) quand Allah dit:" Qu'elles rabattent leur voile sur leur poitrine ",elles coupèrent leurs robes pour les rabattre sur leurs poitrines . Dans une version de Al Bukhari aussi :  "Elles coupèrent leurs robes à partir des bordures pour en voiler le visage ". 
Dans une version rapportée par Safiya bent Chayba [qu'Allah soit satisfait d'elle]: "Nous nous trouvions chez Aicha en train de parler des bienfaits des femmes de Quraich quand Aicha dit : "les femmes de Quraich ont des bienfaits sur nous et par Allah je n'ai jamais vu mieux que les femmes des Ansars ni plus croyantes en la révélation  quand la sourate de la Lumière fut révélée: " Qu'elles rabattent leur voile sur leur poitrine " et les hommes se tournèrent vers elles leur récitant les versets révélés par Allah sur leur sujet, chaque homme en récitait à sa femme, sa fille, sa soeur et à toute femme proche ; toutes les femmes s'exécutèrent et utilisèrent les tissus de voyage pour se voiler en toute conviction par les révélations d'Allah ; elles suivirent le Messager d'Allah toutes voilées » [Rapporté par Muslim]. 
Qu'Allah ait les femmes Muhajirs et Ansars dans sa miséricorde, elles ont une foi solide et un Islam sincère. Elles se sont soumises au Coran dès sa révélation ! 
Toute croyante sincère en Allah et en son Messager doit suivre l'exemple de ces femmes vertueuses et observer ainsi le voile islamique distingué sans porter d'intérêt aux femmes dénudées 
Ceci me rappelle la brave position d'une fille universitaire musulmane voilée qui n'est pas moins exemplaire que les femmes Muhajirs et Ansars. Un reporter, visitant l'université de Damas, lui demanda la raison de son voile et comment elle supporte la chaleur infernale de l'été, elle lui répondit : " Dis : le feu de l'enfer est plus infernal ."(Coran 09:81)

Ceux qui sont contre le voile sont en réalité des pervers comme l'explique si bien Franz Fanon:"Dans Les Damnés de la terre, Fanon dit en citant Sartre que « l’évocation du voile a un “fumet de viol” ». Auparavant, dans L’An V de la révolution algérienne, il affirmait que « le voile fonctionne comme un signifiant exotique, investi de toutes les propriétés d’un fétiche sexuel ». Une « exotisation » aux yeux des Européens qui renvoie à une « érotisation » et ramène à la problématique du viol : « Le viol de la femme algérienne dans un rêve d’Européen est toujours précédé de la déchirure du voile. On assiste là à une double défloration. » Il s’agit là, écrit‑il encore en poursuivant la même idée, d’un « support de la pénétration occidentale dans la société autochtone ».

Voir aussi :

http://www.veritedroiture.fr/preuves-du-hijab-dans-le-coran-et-la-sounnah/

Le statut de la femme en islam est souvent la cible d'attaques de la part des médias occidentaux. Le "hijab", ou tenue vestimentaire islamique, est souvent cité comme exemple de "l'assujettissement" de la femme en islam. Avant d'analyser les raisons de l'obligation du hijab en islam, voici d'abord un aperçu de ce qu'était le statut de la femme dans les sociétés pré-islamiques. 

 
1. Dans le passé, les femmes étaient déshonorées et réduites à être des objets de luxure 



Les exemples historiques suivants illustrent très clairement que le statut de la femme dans les civilisations pré-islamiques était de loin inférieur à celui de l'homme, au point où elles étaient privées de toute dignité humaine: 

a. La civilisation babylonienne : 

Les femmes étaient rabaissées et privées de tout droit sous la loi babylonienne. Si un homme assassinait une femme, plutôt que d'être puni pour son crime, c'est sa femme qui était mise à mort. 

b. La civilisation grecque : 

La civilisation grecque est considérée comme la plus prestigieuse des civilisations anciennes. Dans cette civilisation très "prestigieuse", on méprisait les femmes et on ne leur accordait aucun droit. Dans la mythologie grecque, une femme imaginaire appelée Pandore est la source de tous les malheurs des hommes. Les Grecs considéraient les femmes comme des personnes moins qu'humaines et inférieures aux hommes. Bien que la chasteté des femmes fût considérée comme précieuse chez eux, les Grecs se livrèrent plus tard à toutes sortes de perversions sexuelles, si bien que la prostitution devint chose courante dans toutes les classes de la société grecque. 

c. La civilisation romaine : 

Lorsque la civilisation romaine était au zénith de sa "gloire", un homme avait tout à fait le droit d'ôter la vie à sa femme. Par ailleurs, la prostitution et la nudité étaient choses courantes chez les Romains. 

d. La civilisation égyptienne : 

Les Égyptiens considéraient les femmes comme mauvaises et voyaient en elles un signe du diable. 

e. L'Arabie pré-islamique : 

Avant la propagation de l'islam en Arabie, les Arabes méprisaient les femmes, et très souvent, quand une fille leur venait au monde, ils l'enterraient vivante. 

2. L'islam a élevé la femme à un rang supérieur, lui a donné l'égalité et attend d'elle qu'elle se maintienne à ce niveau 

L'islam a élevé le statut de la femme et lui a accordé ses droits légitimes il y a de cela 1400 ans. Elle se doit de se maintenir à ce niveau et ne rien accepter de moins que ce qu'Allah lui a accordé. 

Source :

http://islamhadithsunna.cd.st/pourquoi-l-islam-degrade-t-il-la-femme-en-la-cachant-derriere-un-voile-a113297828

 

En conclusion, la femme musulmane devrait considérer que le voile/hijab, avant d'être un vêtement, est un symbole de sa soumission à la volonté d'Allah et non des hommes.

Ceux qui appellent à son émancipation en se dévoilant, ne veulent que la soumettre à leurs désirs pervers en vérité, comme le souligne Franz Fanon qui dit dans les Damnés de la Terre,en citant Sartre ,que "l'évocation du voile a un <fumet de viol>".Il affirme par ailleurs dans l'An V de la Révolution Algérienne que " le viol de la femme algérienne (musulmane,ndr) dans un rêve européen est toujours précédé de la déchirure du voile".

Le voile de la femme musulmane, où, quand, comment ?
voile-de-la-femme-musulmane
Ilham
Rédigé par Ilham

Le voile de la femme musulmane fait couler beaucoup d’encre que ce soit à l’extérieur ou au cœur de la oumma. Ce rappel, vous l’avez peut-être lu et relu des dizaines de fois… Mais le rappel profite aux croyants, et nous sommes encore très nombreuses à faire des erreurs dans notre manière de nous habiller que ce soit à l’extérieur ou entre femmes. Manque de connaissances ? Difficulté à appliquer certaines prescriptions ?  Nous ne sommes pas là pour juger, critiquer ou rabaisser, simplement pour nous booster toutes ensemble et tenter de nous rapprocher le plus possible de ce que notre Seigneur attend de nous in sha Allah.

Le voile dans le Coran

« Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès » (Sourate An-Nur / Verset 31)

Ce verset est explicite et il suffit amplement pour comprendre ce que la femme musulmane doit dissimuler de son corps, dans quelles circonstances et en présence de qui. (en s’appuyant sur l’explication des savants bien évidemment pas en tirant ses propres interprétations ^^)

On distingue à travers ce verset 2 situations que nous allons détailler ici de la manière la plus simple et la plus concise possible bi idhni llahi.

 

Quel voile pour la femme musulmane ?

Il est important de rappeler que la femme musulmane n’a l’obligation de porter le voile  qu’en présence d’hommes étrangers. Le terme « étrangers » inclut ici tous les hommes non-maharims, y compris ceux que l’on aurait tendance à oublier et avec qui il y a parfois une certaine forme de « laxisme » tels que les beaux-frères ou les cousins par exemple ^^

Sans trop rentrer dans la jurisprudence islamique et pour simplifier au maximum, il faut savoir que les 4 grandes écoles juridiques s’accordent toutes sur le fait que le voile est une obligation pour toute femme musulmane pubère. Les avis diffèrent simplement quant à savoir s’il est autorisé ou non à la femme de montrer son visage. Nous prendrons ici l’avis le plus courant, celui qui autorise à la femme musulmane de ne montrer que son visage et ses mains lorsqu’elle sort où qu’elle se trouve en présence d’hommes étrangers.

Les conditions du voile islamique

Alors ce voile, concrètement à quoi doit-il ressembler ? Il suffit de regarder autour de soi dans les rues pour comprendre que nous n’avons pas toutes la même approche concernant le voile. Mais qu’en est-il vraiment ? Quelles conditions doit remplir notre vêtement pour se rapprocher au maximum des prescriptions islamiques ?

voile-islamique

Le voile de la femme musulmane compte 8 conditions tirées du coran et de la sounnah. Les voici :

  1. Peu importe le type de vêtement celui-ci devra couvrir entièrement le corpsexcepté le visage et les mains
  2. Ne pas être une parure en soi : être discret et sobre et ne pas rechercher l’embellissement par son habit. Les couleurs sont permises tant qu’elles ne sont pas voyantes ou trop attirantes
  3. Etre épais afin que l’ on ne distingue pas la couleur de la peau ou des autres vêtements portés en dessous
  4. Etre ample afin de dissimuler au maximum la forme des membres (bras, jambe, taille, etc…)
  5. Ne pas être parfumé
  6. Ne pas ressembler aux vêtements des hommes
  7. Ne pas ressembler aux vêtements des non-musulmanes.
  8. Ne pas être un vêtement de renom (par lequel la personne pourrait s’enorgueillir)

Pour les femmes musulmanes d’Europe, il peut parfois s’avérer très difficile de respecter toutes ces conditions. Nous avons grandit dans un environnement qui nous pousse à l’embellissement (de manière consciente ou pas), en nous faisant croire qu’avoir un joli reflet dans les yeux des autres est la clé du bonheur. Notre voile doit être pensé avec une vision islamique et non culturelle. Ne cherchez pas à vous voiler selon ce que la société tolère mais selon ce qu’Allah a ordonné et Il connaît mieux le fond des cœurs.

 

Et entre femmes ?

Cette question peu de femmes se la posent, et pourtant elle n’en n’est pas moins importante que celle du voile. Il est très commun de croire qu’entre femmes on peut un peu tout se permettre ! Robes moulantes, décolletés, jean slim, et même sous-vêtements ou bikinis… No complex ^^

awra entre femmes

Et pourtant … là aussi les femmes musulmanes doivent faire preuve de pudeur. Bien qu’il n’y ait pas de conditions fermement établies comme pour le voile, les savants s’accordent à dire qu’il est autorisé de découvrir entre femmes et devant ses maharims ce qui est habituellement considéré comme « normal ».  A savoir  les cheveux, le visage et le cou,  les avant-bras, et les pieds jusqu’aux chevilles (les zones des ablutions en fait). Ce qui veut dire que le reste du corps doit être couvert de manière pudique, ici aussi sans mouler les formes, ni être transparent.

Donc mes sœurs, se faire belle entre femmes oui ! Mais sans oublier la retenue et la modestie ^^

Devant le mari, tout est permis !

Au final, une seule et unique personne est autorisée à nous voir dans des tenues « sexy » qui dessinent nos formes à souhait  : notre mari ! Devant lui pas de tabou, au contraire, faites-vous belle… c’est une sounnah.

Source :

http://www.avenuedessoeurs.com/islam/le-voile-de-la-femme-musulmane-ou-quand-comment/

Publié dans Islam, Sunnah, Voile, Hijab

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Edward Mc MILAN 17/01/2021 18:50

En quoi porter le voile islamique pour une femme fait-elle d'elle une 'bonne' musulmane. Que dire des musulmanes voilées qui volent ou medisent sur leurs semblables ? Sont-elles plus pieuses que celles qui ne se voilent pas mais respectent la pensée d'Allah ?

Mohammed Grini 22/01/2021 02:42

Relisez bien le début de l'article :
"La femme musulmane pieuse doit se vêtir de son voile légal(hijab en phonétique arabe) chaque fois qu'elle sort de sa maison ; c'est l'habit islamique que les textes du Noble Coran et les Hadiths du Messager d'Allah ont déterminé sans équivoque." Il est bien écrit "LA FEMME MUSULMANE PIEUSE".

Ano 16/03/2019 11:34

Bonjour,
D'après cet article, le but de voile est de cacher les atouts de la femme pour ne pas attirer le regard des hommes.
Hors, je vois de plus en plus de femmes voilées avec le visage maquillé. Hors, le maquillage est une façon de se mettre en valeur et d'attirer les regards.
N'y a t'il donc pas une contradiction avec le port du voile ?
Merci d'avance pour votre réponse.

Ahmed Miloud 29/04/2019 02:32

Ces femmes voilées dont vous parlez n'appliquent pas les enseignements de l'Islam.

Ukhtymuslim 16/02/2019 08:45

J'aime bien

Ahmed Miloud 11/05/2019 03:14

Merci