La thanatophobie des soldats sionistes

Publié le par Ahmed Miloud

Soldats sionistes se mouillant par peur de quelques tirs de résistants Palestiniens

Mot à dire d'abord :

Il est de notoriété publique et historique que les juifs n'ont jamais possédé une armée organisée propre,car ils ont de tout temps vécu au sein des nations dans lesquelles ils sont citoyens à part entière, ceci d'une part,et d'autre part,ils sont  thanatophobes .Ils ont besoin toujours d'être défendus par les autres.Nous avons un exemple dans "l'état" sioniste

​​​​​Sa soi-disant armée "tsahal" n'est qu'un ramassis de mercenaires de différents pays dont la France selon un programme de volontariat appelé "Sar'EI" (1) mis en pratique par les sionistes.

Les sionistes vont jusqu'à faire de la publicité pour renflouer les caisses de cette "pauvre" armée "(2).

(1)"Sar’El est un programme de volontariat de courte durée (pas plus trois semaines généralement). Il permet à ses participants de partager une expérience avec des volontaires venus du monde entier pour travailler bénévolement dans une base de l’armée israélienne. Tous les volontaires sont les bienvenus à partir de 16 ans.L’un des avantages est la proximité avec les soldats.

 

Des volontaires du programme Sar-El

Ce n’est qu’à son arrivée en Israël que le volontaire reçoit son affectation. Il est ensuite conduit avec l’ensemble du groupe à la base où il va séjourner.

Les tâches sont diverses et dépendent des besoins de l’armée : préparer les repas des soldats, les trousses de premiers secours, réparer les appareils de communication, nettoyer le matériel militaire, etc.

Les participants sont installés dans les baraquements d’une base de l’armée israélienne aux côtés des soldats (de 4 à 8 personnes par chambre). Le travail dans la base se déroule du dimanche au jeudi, et le week-end (vendredi et samedi) est libre. Chaque soirée, sont organisées des activités éducatives mettant l’accent sur l’apprentissage de l’hébreu, l’histoire d’Israël, les fêtes et traditions juives, la situation sécuritaire, géopolitique et sociale d’Israël, etc.

En plus du travail quotidien, ce programme comprend, sur 3 semaines de volontariat : 2 excursions dont une visite de Jérusalem, des conférences, et des Shabbat organisés à la base.

Tout au long de l’expérience, les volontaires sont épaulés et guidés par une soldate qui s’occupe d’eux et les guide (la « madrikha »). C’est aussi elle qui répartit les tâches et leur organise excursions et activités.

Des volontaires de Sar’El en excursion

Pendant le week-end, les participants ont la possibilité de rester à la base et de passer Shabbat avec les soldats."

Source : https://tsahal.fr/informations-pratiques/rejoindre-tsahal/programmes-de-volontariat/

(2) Voir : http://www.torah-box.com/jesoutiens1soldat?gclid=CjwKCAiAvf3RBRBBEiwAH5XYqFGNmvHVFnsdOcAMl4rMfoc2sDJ2vNCr3kIG9-YqRcOA2DBzbSXN2xoCse8QAvD_BwE

En vérité, ce sont les États-Unis qui protègent l'entité sioniste avec l'aide de l'Europe dans le cadre de l'OTAN(1). Elle est considérée leur 51ème état et leur bras armé dans le Moyen-Orient, donc chasse gardée dans le sillage de la doctrine Monroe (2).

En outre , ce sont les États-Unis qui ont reconnu les premiers la ville d'Al Qods/Jérusalem comme "capitale de l'entité sioniste"(3).Il est à souligner qu'ils ont adopté les Lois Noahides (ou Noachides) ,éléments centraux du Talmud juif,dans leur Constitution (4).

(1) Voir : http://reseauinternationaMonroeO israel-devenu-membre-permanent-au-siege-de-lotan-a-bruxelles/ 

(2) Voir : http://www.algerieinfos-saoudi.com/article-2-decembre-1823-la-doctrine-monroe-de-la-chasse-gardee-113039438.html

(3) Voir : https://www.google.dz/amp/www.europe1.fr/international/donald-trump-reconnait-jerusalem-comme-capitale-disrael-3513356.amp#ampshare=http://www.europe1.fr/international/donald-trump-reconnait-jerusalem-comme-capitale-disrael-3513356

(4) Voir :http://forumarchedemarie.forumperso.com/t7589-les-chabad-loubavitch-et-la-promotion-mondiale-des-lois-noachides

 

Voyons maintenant ce que dit l'Islam sur la thanatophobie des juifs:

"Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) : «Dis : « Si l'Ultime demeure auprès d'Allah est pour vous seuls, à l'exclusion des autres gens, souhaitez donc la mort [immédiate] si vous êtes véridiques ! » Or, ils ne le souhaiteront jamais, sachant tout le mal qu'ils ont perpétré de leurs mains. Et Allah connaît bien les injustes. » (Coran  2/94-95) 

Vous avez compris donc que la thanatophobie est la peur de la mort.

" Dans cet article nous allons essayer de commenter ces versets tout en mentionnant ce que la Sunna du Prophète() leur a donné comme explication, ainsi que les paroles attribuées aussi bien aux Compagnons du Prophète qu’aux générations de nos pieux prédécesseurs, sans manquer d’en tirer les leçons et les enseignements.
Ces versets ont été révélés au sujet des juifs vivant avec le Prophète () à Médine et qui, invités à embrasser l’Islam et à suivre la voie tracée par le  Prophète (), ont refusé tout en prétendant que la vie future leur sera réservée à l’exclusion des autres car ils sont les fils et les amis d’Allah. Alors Allah ordonna à son Prophète () de les convier  à une procédure équitable à même de trancher le différend et à faire éclater la vérité au grand jour. Il s’agit de la Moubahala, sorte de malédiction en vertu de laquelle un groupe dont les éléments sont en désaccord se réunit pour maudire le coupable d’entre eux. Invités à invoquer la mort sur l’imposteur parmi les deux belligérants, les juifs se rétractent, refusent de se présenter sachant, au fond, qu’ils ont tort de prétendre que le Paradis sera le leur exclusivement.
Dans son exégèse, At-Tabari rapporte selon Ibn Abass, qu’Allah soit satisfait de lui, que le Prophète () a dit : « Si les Juifs avaient souhaité la mort, ils l’auraient eu  à coup sûr et auraient aperçu leurs places au milieu de l’Enfer. Si ceux qui engagent le Prophète () en Moubahala y procèdent, ils ne trouveront à leur retour, ni leurs familles ni leurs biens. » (Voir Tafsir At-Tabari, révisé par Ahmed et Mahmoud Chaker 2/361-362)
 
Quant à l’Imam Ahmed, il rapporte dans son Mousnad qu’Ibn Abass a dit qu’Abou Djahl a dit ; « Si jamais je vois le Prophète faire la prière à la Ka­âba, j’écraserais son cou sous mes pieds. » Ce à quoi le Prophète () répondit : « S’il l’avait fait, les anges l’aurait publiquement décapité. Si les juifs avaient souhaité la mort ils l’auraient eue sur le champ et auraient alors aperçu leur place au milieu de  l’Enfer. Si ceux qui voulaient engager le Prophète () en Moubahala sortent de leur maisons pour cela ils ne trouveront, à leurs retours, ni  familles ni biens. » Ibn Abass a dit au sujet du verset [« Dis : « Si l'Ultime demeure auprès d'Allah est pour vous seuls, à l'exclusion des autres gens, souhaitez donc la mort [immédiate] si vous êtes véridiques ! »]
 Ce verset les invite à invoquer la mort sur celui, parmi les deux parties, est l’imposteur. Ils ont décliné. Si, ce jour là, ils avaient souhaité la mort, aucun  juif sur la terre n’aurait survécu. Il a ajouté que s’ils avaient souhaité la mort, leur salive les fera étouffer, si les juifs avaient souhaité la mort ils l’auraient eue à coup sûr. 
 
Avec ces versets Allah met au grand jour leurs subterfuges, en particulier ceux de leurs rabbins et de leurs savants qui connaissent le Prophète () aussi bien que leurs enfants. C’est comme s’il leur disait : si vous avez raison, alors souhaitez la mort. Aucun mal ne s’en suivra pour vous si vous avez raison en ce qui concerne vos prétentions relatives à  la foi et la position proche d’Allah.
 
D’ailleurs si l’on vous accorde votre souhait concernant la mort vous devriez être heureux dans la mesure où vous vous reposeriez des fatigues, des rigueurs et des difficultés inhérentes à la vie ici bas, vous gagneriez une vie paisible au Paradis si ce que vous avancez que l’Au-delà est votre exclusivité à l’exclusion des autres est vrai. Au cas où cela ne vous est pas accordé, tout le monde saura que vous avez raison et que nous avons tort.
Mais les juifs ont refusé d’accéder à la demande du Prophète (), sachant très bien que s’ils souhaitent la mort ils périront sur le champ  sans, pour autant, gagner  dans l’autre vie qu’opprobre et ignominie éternelles.
 
Aussi il faut dire que la Moubahala entre le Prophète et les juifs avait pour objet non pas la malédiction mais la mort. Car toute personne véridique désire voir Allah mettre à mort son adversaire qui le conteste. Etant donné que les juifs chérissent tant la vie, alors ils craignent la mort à cause du mauvais sort qu’ils savent être le leur après la mort. S’ils étaient sûrs que, dans l’autre monde, ils auront une place au Paradis, ils ne seraient pas effarés de la mort. Aussi s’ils étaient sûrs de la raison de ce qu’ils avancent et de la religion qu’ils pratiquent, ils n’auraient pas tergiversé à se joindre à la Moubahala.
 
Ils ont flanché par ce qu’ils savent que le Prophète () dit la vérité et qu’eux-mêmes n’avancent que des mensonges, surtout leur prétendu attachement à la Torah. C’est pourquoi leur espoir en la vie future est nul et c’est la raison pour laquelle leur attachement à cette vie est devenu exemplaire comme le montre le verset : « Et certes tu les trouveras les plus attachés à la vie [d'ici-bas], pire en cela que les polythéistes. Tel d'entre eux aimerait vivre mille ans. Mais une pareille longévité ne le sauvera pas du châtiment ! Et Allah voit bien leurs actions.»  Oui ils tiennent à la « vie », n’importe quelle vie. Une vie minable, dépréciative, humiliante ou décente, peu importe. L’essentiel c’est de rester en vie car la mort les effraie, les affole, met fin aux délices de leur  vie et signale, pour eux, le début d’une vie de supplice sans fin.
 
Prétendre que la vie future leur appartient à l’exclusion des croyants est une manœuvre concoctée par les juifs en vue de briser l’unité des musulmans, affaiblir la confiance qu’ils ont en leur  Prophète () et en leur propre religion et singulièrement dans ce que le Prophète () leur promet concernant le Paradis et les délices éternels de l’Autre monde. Si les juifs étaient sincères dans leur prétention et dans les idées qu’ils ont propagées dans la société musulmane, à savoir leur exclusivité de l’Au-delà à l’exclusion des musulmans qui n’y auraient aucune part, pourquoi donc avoir peur ? Pourquoi aussi se désister de la Moubahala qui allait invoquer la mort sur celui des parties qui est l’imposteur ?
 
Il faut dire que la Moubahala lancée par le Prophète () aux juifs et qui consistait à invoquer la mort sur celui qui ment est une preuve éclatante qui les a non seulement confondus mais aussi et surtout les a fait taire, montré leur ignominie, leur égarement et leur obstination. S’ils étaient francs et sincères dans ce qu’ils prétendaient, ils auraient souhaité la mort mais ils savaient, à vrai dire, ils étaient sûrs qu’ils n’ont aucune part dans  l’Au-delà. C’est pourquoi ils tiennent beaucoup à cette vie quelque en soit le prix.
 
En fait la peur et la haine que nous ressentons aujourd’hui vis-à-vis de la mort, disparaîtront si nous avons crû en Allah, pratiqué les bonnes œuvres et privilégié l’Au-delà au monde ici-bas. C’est ce qui ressort du Hadith rapporté par Aïcha, qu’Allah soit satisfait d’elle, en ces termes : Le Prophète () a dit : « Celui qui aime la rencontre d'Allah, Allah aime sa rencontre et celui qui déteste la rencontre d'Allah, Allah déteste sa rencontre. »
 En réaction à ce Hadith, Aïcha, sa narratrice demanda : “ Est-ce de la mort dont il s’agit, ô Messager d’Allah ? Tout le monde déteste la mort.” Il répondit : “ Ce n’est pas de cela dont il s’agit. Lorsque la fin du croyant est proche, il reçoit la bonne nouvelle de la rencontre de son Seigneur et de Son Paradis, si bien que rien ne lui est plus agréable que la mort et la rencontre d'Allah. Et lorsque la fin du mécréant est proche, il reçoit la mauvaise nouvelle du mépris d'Allah et de Sa colère, si bien que rien ne lui est plus détestable que la rencontre d'Allah Exalté soit-Il. ” (Boukhari et Muslim)
 
 
En conséquence, la crainte de la mort est un  phénomène tout à fait inné chez l’homme. Mais le croyant honnête et sincère qui pratique les bonnes œuvres et y invite les autres, aura la bonne nouvelle au moment de sa mort qu’il bénéficiera de la Miséricorde et du Pardon d’Allah. C’est alors que se dissipera sa crainte de la mort et que sa répugnance sera remplacée par son amour car la mort lui permettra de rencontrer Allah en Qui il croit, dont il pratique la religion et suit la voie de Son Prophète ()."(1)
 
Nous concluons par ces versets du Coran qui montrent la couardise et la lâcheté des juifs ,sauf une minorité d'entre eux :
 
«(Souvenez-vous) lorsque Moïse dit à son peuple : "O mon peuple ! Rappelez-vous le bienfait de Dieu sur vous, lorsqu'Il a désigné parmi vous des prophètes. Et Il a fait de vous des rois. Et II vous a donné ce qu'Il n'avait donnéé à nul autre aux mondes. o mon peuple ! Entrez dans la Terre sainte que Dieu vous a prescrite. Et ne revenez point sur vos pas (en refusant de combattre) car vous retourneriez perdants. Ils dirent : "O Moïse, il y a là un peuple de géants. Jamais nous n'y entrerons jusqu'à ce qu'ils en sortent. S'ils en sortent, alors nous y entrerons." Deux hommes d'entre eux qui craignaient Dieu et qui étaient comblés par Lui de bienfaits dirent : "Entrez chez eux par la porte ; puis quand vous y serez entrés, vous serez sans doute les dominants. Et c'est en Dieu qu'il faut avoir confiance, si vous êtes croyants". Ils dirent : "O Moise! Nous n'y entrerons jamais, aussi longtemps qu'ils y seront. Va donc, toi et ton Seigneur, et combattez tous deux. Nous restons la où nous sommes." Il dit : "Seigneur! Je n'ai de pouvoir, vraiment, que sur moi-même et sur mon frère : sépare-nous donc de ce peuple pervers." Il (Dieu) dit : "Eh bien, ce pays leur sera interdit pendant quarante ans, durant lesquels ils erreront sur la Terre. Ne te tourmente donc pas pour ce peuple pervers." » (5, 20-26)

Un soldat israélien se prend en photo avec sa couche-culotte
 

26/08/2014

 

Redoutant  les combattants de la résistance palestinienne, particulièrement efficaces  dans les combats au sol, l'armée israélienne savait  combien ses soldats étaient paralysés de peur à l'idée de devoir mener cette lutte   au point d'anticiper  les fuites urinaires qui n'ont pas manqué  de se produire (voir photos ci-dessous).

 

Pour atténuer les effets de cette petite gêne,  Tsahal a passé au  début de l'année 2014, une commande de 120 000 unités de couches lavables auprès de la société israélienne SK TRADING,  comme l'avait révélé le Military Times.  "Ces nouvelles générations de couches dite "tout en un", sont dotées de la technologie "Air Dry Layer" avec ceintures aérés , laissant respirer la peau tout en retenant le liquide et le solide dans une protection avec système de contrôle des odeurs et double barrières avec sécurité anti-fuites."  

Avec ce stock de couches, l'armée israélienne pourrait concurrencer n'importe quelle crèche pour enfants de moins de 3 ans. Cette même armée pourrait également accueillir des stages pour personne souffrant d'incontinence urinaire.  Fiers de cette arme anti-fuite,  certains  soldats israéliens qui n'ont pas peur du ridicule,  ont  été jusqu'à se prendre en photo vêtus de leur  couche-cullote.  Après s'être auto-attribué le titre de l'armée "la plus morale au monde", Tsahal peut légitimement  revendiquer le statut de l'armée la plus imperméable au système urinaire. 

Source : http://mejliss.com/un-soldat-israelien-se-prend-photo-sa-couche-culotte

Ce ne sont pas les juifs qui sont forts mais les arabes qui sont faibles

Des tapis de roquettes tombent sur Israël, il est impossible qu’il n’y ait pas eu plus de victimes que celles annoncées. Côté religieux israélien, on affirme que c’est Dieu qui, une fois de plus, protège Israël. En somme, il s’agirait d’un miracle permanent accordé par Dieu au peuple élu.

Dieu dans son infinie préférence pour les Hébreux, au détriment de tous les autres peuples, et malgré les maintes trahisons et reniements des Juifs envers l’Éternel et ses Messagers (dont Moïse et son frère Aaron), continuerait à soutenir, toujours, encore et encore, envers et contre tous, les Juifs. Ceux-là même qui, à sa face, dans le Mont Sinaï, se sont corrompus et ont adoré autre divinité que Lui par l’intermédiaire d’un veau d’or. A ce niveau d’égarement, d’hallucination collective, on peut se poser la question de savoir, toute raison gardée, si c’est Dieu qui a créé les Juifs ou si ce sont les Juifs qui se seraient fabriqué un dieu taillé sur mesure, selon leurs souhaits et leurs délires.

Sans doute par peur de voir les Israéliens fuir en masse, les autorités sionistes cachent, dissimulent leurs morts, mentent au monde et à leur propre peuple. Les sionistes sont rompus à ce genre de mensonges, l’Histoire peut en témoigner. La complicité des médias occidentaux est évidente. Il n’y a qu’à se référer aux premières déclarations de François Hollande qui, parlant avec son cœur, s’est trahi, livrant le fond de sa pensée et de ses intimes convictions. En effet, le Président français a déploré les tirs de roquettes contre Israël, s’est inquiété de la sécurité des sionistes, s’est presque mis à pleurer, mais a complètement ignoré les victimes civiles palestiniennes faisant les frais d’une véritable punition collective autant féroce que barbare.

Tsahal, lorsqu’il ne parvient pas à s’en prendre directement aux soldats, s’en prend aux membres de leur famille. C’est une pratique courante chez les sionistes qui ne reculent devant rien, pas même le fait d’afficher en public leur immense lâcheté. Ils visent des objectifs civils tuant femmes et enfants pour ainsi mettre un terme au renouvellement des générations. Plus qu’un crime de guerre, c’est un crime contre l’humanité. Régulièrement, à chaque agression israélienne, on nous propose le même scénario : d’un côté des victimes palestiniennes se comptant par centaines, de l’autre des soldats israéliens immortels, des super-héros protégés par Yahvé, des militaires conduisant une guerre fun et en tee-shirt.

S’il y a une offensive terrestre sur Gaza, elle sera probablement limitée. Car les généraux israéliens savent qu’en face ils auront des combattants au cœur de pierre, au vu de ce qu’Israël fait subir aux populations palestiniennes, et les pertes ne pourraient être qu’élevées. Il n’existe pas de guerre sans victimes, c’est impossible. Quant aux principaux dirigeants occidentaux, dont Mme Merkel, qui déclarent comprendre que les Israéliens ne peuvent pas rester les bras ballants à intercepter les roquettes du Hamas, pourquoi ces mêmes dirigeants n’ont jamais fait pression sur Israël et exiger de lui une levée du blocus décrété sur Gaza depuis 2007, plongeant les Gazaouis dans un véritable enfer au quotidien ? Parce que c’est bien la situation catastrophique et inhumaine subie par tous les habitants de Gaza qui est à l’origine des attaques contre Israël. Que Mme Merkel aille passer une seule journée à Gaza et je suis sûr qu’elle se mettrait elle-même à tirer des roquettes !

Mais au-delà de tous les griefs que nous avons avec les sionistes, comment comprendre, comment admettre, l’attitude des dirigeants arabes ? Ces derniers sont d’une passivité qui fait froid dans le dos. Incapables même de rompre leurs relations diplomatiques avec Israël ! C’est inouï. La division du monde arabe rend ce dernier inerte, amorphe, privé de toute capacité à réagir. Les sionistes le savent et en profitent. Impunément, ils bombardent Gaza par mer, air et terre, jour et nuit, 24 heures sur 24, sachant que les Arabes ne réagiront pas.

Et c’est bien ce qui se passe. Alors, on peut s’en prendre aux sionistes, s’en prendre à leur Etat qui est à l’origine de tous les malheurs depuis qu’il a été créé en 1948 par la force et par une volonté politique des puissances occidentales – les sionistes étant à la manœuvre – il n’empêche que les Palestiniens sont avant tout victimes de la faiblesse, de la lâcheté, voire de l’indifférence de leurs frères. Il est loin le temps où le Prophète (paix et salut sur lui) envoyait une armée sur Rome uniquement parce que l’on aurait manqué de respect à une musulmane voilée. Les Palestiniens ont été chassés de leurs terres par les sionistes et ceux-ci continuent de grignoter des terres, centimètre par centimètre, lopin par lopin, jusqu’à évincer, éradiquer toute présence palestinienne en Palestine.

Combien de temps encore le monde arabe restera-t-il les bras croisés, tout juste bon à exiger une saisine du Conseil de sécurité (que l’on sait aux ordres des sionistes), quand des Palestiniens sont lynchés, martyrisés, oppressés, colonisés, atteints dans leur honneur et leur dignité ? Allah n’aime pas les lâches. Mais une chose est sûre, l’avenir appartient au temps et à celui qui saura composer avec lui. Aussi, à force de faire la guerre tout seul (sans véritable adversaire armé), Israël finira fatalement par trouver, un jour ou l’autre, un adversaire qui saura répondre efficacement. Et Israël aura existé. D’ici-là, et si j’en juge par ce que je vois et entends, Israël a encore de beaux jours devant lui. Et les Arabes de continuer à tergiverser. 

Source : http://algerienetwork.com/blog/ce-nest-pas-israel-qui-est-puissant-ce-sont-les-arabes-qui-sont-faibles/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article