Une exhortation éloquente sur la tombe et la résurrection 

Publié le par Ahmed Miloud

D'après Souleym Ibn 'Amir : Nous sommes sortis pour un cortège funéraire à la porte de Damas.
Il y avait avec nous Abou Oumama Al Bahili (qu'Allah l'agrée).
Lorsqu'il a prié sur le mort et qu'ils ont commencé à l'enterrer il a dit : « Ô vous les gens ! Certes vous êtes matin et soir dans une demeure dans laquelle vous vous partagez les bonnes actions et les mauvaises actions.
Mais vous êtes sur le point de quitter cette demeure vers une autre demeure qui est celle-ci ; et il a montré la tombe.
C'est la demeure de la solitude, la demeure de l'obscurité, la demeure des vers, la demeure étroite sauf ce qu'Allah aura élargi.
Puis vous allez la quitter vers les différents endroits du jour de la résurrection.
Certes vous serez dans certains de ces endroits lorsqu'un ordre parmi les ordres d'Allah va couvrir les gens et des visages seront blanchis et d'autres seront noircis (1).
Alors vous allez le quitter vers une autre demeure dans laquelle les gens seront couverts par une forte obscurité puis la lumière sera partagée. Il sera donné au croyant sa lumière et le mécréant et l'hypocrite seront délaissés, il ne leur sera rien donné. Ceci est l'exemple qu'a pris Allah dans son Livre : -Ou encore semblables à des ténèbres sur une mer profonde : des vagues la recouvrent. Vagues au dessus desquelles s'élèvent d'autres vagues sur lesquelles il y a d'épais nuages. Des ténèbres entassées les unes au-dessus des autres. Quand quelqu'un tend la main, il ne la distingue presque pas. Celui qu'Allah prive de lumière n'a aucune lumière- (2).
Ni le mécréant, ni l'hypocrite ne profiteront de la lumière du croyant de la même manière que l'aveugle ne profite pas de la vision de celui qui peut voir.
Les hypocrites vont dire aux croyants : -Attendez que nous empruntions un peu de votre lumière. Il sera dit : Revenez en arrière, et cherchez de la lumière- (3).
Mais ceci est une tromperie dont est victime l'hypocrite, Allah a dit : -Les hypocrites cherchent à tromper Allah, mais Allah retourne leur tromperie contre eux-mêmes- (4).
Ils vont retourner à l'endroit où était partagée la lumière mais ils ne vont rien y trouver.
Ils vont donc vouloir repartir vers les croyants mais il sera placé entre eux une muraille ayant une porte dont l'intérieur contient la miséricorde et dont la face apparente a devant elle le châtiment.
Ils vont appeler les croyants : N'étions-nous pas avec vous ? (5) N'avons-nous pas accomplie votre prière, n'avons-nous pas participé à vos expéditions militaires ?
Les croyants vont répondre : -Certes mais vous vous êtes laissés tenter, vous avez comploté et vous avez douté et de vains espoirs vous ont trompés, jusqu'à ce que vienne l'ordre d'Allah . Et le trompeur (6) vous a trompés au sujet d'Allah.
Et il a récité les versets jusqu'à arriver à : -Et quelle mauvaise destination- (7).
(Rapporté par Al Hakim dans son Moustadrak n°3568 qui l'a authentifié et l'imam Dhahabi l'a approuvé et Cheikh Moqbil n'a fait aucun commentaire à propos de ce jugement)

(1) C'est une allusion au verset 106 de la sourate Ali 'Imran n°3.
(2) Il s'agit du verset 40 de la sourate An Nour n°24.
(3) Il s'agit du verset 13 de la sourate Al Hadid n°57.
(4) Il s'agit du verset 142 de la sourate An Nissa n°4.
(5) Ceci est la fin du verset 13 de la sourate Al Hadid n°57.
(6) C'est à dire le Chaytan.
(7) Il s'agit des versets 14 et 15 de la sourate Al Hadid n°57.

Source :

http://www.hadithdujour.com/
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article