La vraie histoire du tracé des frontières entre l'Algérie et le Maroc

Publié le par Mohammed Grini

Le Maroc était à l'origine un petit émirat appelé la Maurétanie tingitane dont la capitale était Tanger. Il était situé au Nord-ouest de l'actuel Maroc.

L'histoire dit que la Maurétanie césarienne(actuelle Algérie) dont la capitale était Cherchell s'étendait du fleuve Moulouya jusqu'à la Tunisie et la Libye. 



Dans l'antiquité, le fleuve Moulouya a un temps marqué la limite entre la Maurétanie et la Numidie.

Elle a ensuite marqué la séparation entre les deux provinces romaines composant la Maurétanie, à savoir la Maurétanie tingitane et la Maurétanie césarienne
En 1289, elle a servi de limite aux territoires des zianides qui occupaient le Maghreb central, avant d'être récupérée part les mérinides qui ont ensuite plusieurs fois attaqué Tlemcen.

Plus tard, elle a également marqué quelques années la limite entre les territoires des Saadiens et l'empire ottoman.

Au-delà du Za, la Moulouya a marqué la limite orientale de la principauté de Debdou pendant son existence.

Les rois alaouites arrivent au pouvoir au Maroc en 1631, Chérif Ben Ali étant le fondateur et le premier souverain de la dynastie alaouite . C'est sous le règne de Abdelhafid Ben Hassan(1908/1912), qui venait de déposer son frère, que le Maroc signe le traité de Fès, convention qui place l'Empire chérifien sous la dépendance et la protection de la France. Le protectorat dure jusqu'en 1956, date où le Maroc retrouve son indépendance. La France, c'est d'elle qu'il s'agit, traça des frontières factices au delà de la Moulouya jusqu'à Oujda.
Ce qui veut dire que les villes d'Oujda, Taourirt, Berkane, Ahfir, Djerada, Guercif et toutes les localités situées en deçà du fleuve Moulouya appartiennent historiquement à l'Algérie. Il faudrait bien un jour les récupérer .

Louis de Chénier  , né le 8 juin 1722 à Limoux et mort le 15 mai 1796 à Paris, était un négociant qui devint ambassadeur du roi Louis XVI au Maroc pensant 15 ans de 1769 à 1784.


Il avait écrit, entre autres, un livre sur ses expériences dans ce petit Royaume qu'il a intitulé "Recherches historiques sur les Maures, et l'Histoire de l'empire de Maroc" qu'on peut lire ou télécharger en PDF ici :


https://books.google.dz/books/about/Recherches_historiques_sur_les_Maures.html?id=j1wPAAAAQAAJ&printsec=frontcover&source=kp_read_button&redir_esc=y

Dans cet ouvrage, Louis de Chenier décrit que le Maroc avait pour frontière avec l'Algérie la rivière Moulouya. Voir Tome III, page 17.



Cet ouvrage confirme donc les données historiques et géographiques citées ci-dessus.

Voir aussi vidéos(arabe/français/anglais) ci-dessous :

Les vraies frontières entre l'Algérie et le Maroc

Histoire du Maroc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article