Les épreuves en Islam et comment les surmonter

Publié le par Ahmed Miloud

Patience et persévérance face aux épreuves et se Fier à Dieu 
 
la mosquée bleu d'istambul en turquie

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم

Dieu dit dans le Noble Coran :

« Nous vous éprouverons par la crainte et la faim, la diminution des biens, la mort d’êtres chers et la diminution des récoltes. Annonce la bonne nouvelle à ceux qui font preuve de patience, ceux qui, lorsqu’ils sont atteints d’une épreuve, disent : Certes, nous appartenons à Dieu et certes, nous reviendrons à Son jugement. Ceux-là leur Seigneur les élève en degré et leur fait miséricorde, ce sont eux les bien-guidés » (Coran 2 : 155/156)

Tirmidhi rapporte d’après Abou Hourayra (P.A.a) que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Le croyant et la croyante ne cesseront de subir des épreuves à travers leurs personne, leurs enfants et leurs biens au point de rencontrer Allah complètement débarrassés de péchés » (rapporté par At-Tirmidhi, 2399 et déclaré authentique par al-Albani dans as-Silsila ar-Sahiha, 2280).
D’après Anas (P.A.a), le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Quand Allah veut du bien à un serviteur, il lui inflige un châtiment anticipé ici-bas. Et quand Il veut du mal à un serviteur, il le laisse persister dans le péché jusqu’à ce qu’il Le rencontre au jour de la Résurrection… » (rapporté par At-Tirmidhi (2396) et déclaré authentique par al-Albani dans as-Silsila as-Sahiha, 1220).

1/ Récompense et élévation de grades.
Mouslim rapporte d’après Aїcha (P.A.a) que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Allah élève le grade du croyant et le débarrasse d’un péché chaque fois qu’une épine le pique ou qu’il subit une atteinte  plus dure » (rapporté par Mouslim (2772).

2/ Les épreuves conduisent à un examen de conscience pour diagnostiquer ses défauts et erreurs passés..
Ainsi arrive-t-on à se dire : puisqu’il y a un châtiment, il y a eu une faute…

3/ Les épreuves  sont des leçons à tirer des enseignements qu’impliquent la foi en l’unicité absolue d’Allah, les croyances et la confiance en Allah. Car elles vous permettent de vous découvrir et de savoir que vous êtes un esclave faible sans autres moyen ni force que ceux obtenus de votre Maître. Ce qui vous pousse et vous confier à Lui réellement et à vous réfugier auprès de Lui définitivement. Dans cet état, on se débarrasse du prestige, de la surestimation de soi, de l’orgueil, de la feinte et du laxisme. Et l’on est conscient d’être un pauvre qui se réfugie auprès de son Maître, un faible qui cherche la protection du Très Puissant Transcendant.
Ibn al-Qayyim dit : « Si le Transcendant n’appliquait pas à Ses fidèles serviteurs des remèdes sous la forme de dures épreuves,ils deviendraient trop tyranniques.. Quand Allah Transcendant veut du bien à Son serviteur, Il l’abreuve d'épreuves appropriées à son état pour absorber ses affections ruineuses. Quand Il l’en a bien débarrassé, Il le rend digne d’être promus au plus noble grade pouvant être atteint ici-bas, la servitude, et de recevoir la meilleure récompense dans l’au-delà, c’est-à-dire l’accès à Sa proximité et Sa vision ».
(Zad al-ma’ad, 4/195.)

4/ Les épreuves  débarrassent le fidèle de la vanité et le rend plus proche d’Allah.
Ibn Hadjar dit à propos de la parole divine : « Allah vous a déjà secourus en maints endroits. Et (rappelez- vous) le jour de Hounayn, quand vous étiez fiers de votre grand nombre et que cela ne vous a servi à rien…» (Coran,9:25) (Younous ibn Boukayr rapporte dans Ziyadat al-magharzi que Rabi ibn Anas a dit : « lors de la bataille de Hounayn, un homme laissa entendre ces propos : « ce ne sera certainement pas par infériorité numérique que nous serions vaincus aujourd’hui ». Cette affirmation fut pénible au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) puisqu’elle fut suivie d’une défaite ».
Dans Zad al-ma’ad (3/477), Ibn al-Qayyim dit : « La sagesse divine voulut que les musulmans goûtassent l’amertume de la défaite et de la débandade en dépit de leur importance numérique et logistique afin d’abaisser des têtes qui s’étaient enorgueillies de la conquête (de La Mecque) et n’étaient pas encore rentrées dans cette cité avec l’humilité observée par le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) quand il y entra à cheval la tête baissée au point que son menton faillit toucher le scelle (de son cheval) pour montrer son humilité devant son Maître, sa soumission devant Sa grandeur et sa reconnaissance de Sa puissance » .
Allah Très Haut dit : «et afin qu' Allah purifie ceux qui ont cru, et anéantisse les mécréants. »
 (Coran, 3 : 141).

Selon al-Qassim (4/239) : « cela signifie : les débarrasser de l’impact des péchés et des défauts de l’âme …. En effet, Il les avait bien distingué des hypocrites de sorte que ces derniers s’étaient mis à l’écart… Ensuite, Il cite une autre raison : «et anéantisse les mécréants » (C’est-à-dire qu’Il les fait périr, car la victoire les rend excessivement tyranniques. Ce qui entraîne leur perte. En effet, selon la loi divine, chaque fois qu’Allah veut détruire Ses ennemis, Il aménage des causes qui justifient leur ruine. Et la plus importante des causes réside au-delà de leur mécréante dans leur rébellion tyrannique qui les pousse à s’attaquer à Ses alliés pour les combattre, les dominer et les tuer. C’est ainsi qu’Allah a écrasé ceux qui, pétris d’infidélité, se battirent contre le Messager d’Allah à Ouhoud ».

5/ Faire apparaître la véritable nature des gens. Car le mérite de certains n’apparaît qu’à travers les épreuves…
Al-Foudhayl ibn Iyadh(grand érudit de l'Islam) a  dit : « Les gens vivent bien dans la discrétion jusqu’au moment où ils subissent une épreuve ; à partir de là, certains s’avèrent croyants, d’autres hypocrites ».
Dans Ad-Dalaîl (Les Preuves), al-Bayhaqi rapporte qu’Abou Salama a dit : « Beaucoup de gens furent éprouvés à la suite de l’Ascension nocturne (du Prophète) et certains s’adressèrent à Abou Bakr et (lui firent part de leur sentiment) et il leur dit :
  « J’atteste qu’il a dit la vérité »
 « Tu le crois quand il dit qu’il se rendit en Syrie et rentra à La Mecque au cours d’une seule nuit ? »
« Oui, j’admets de lui bien plus que cela ; je le crois quand il m’apporte une nouvelle du Ciel… »
Dès cet instant, on l'appela par le surnom : le véridique (As-Siddik)

6/ Les épreuves participent à l’éducation et la formation des hommes.
Allah a choisi pour Son prophète (bénédiction et salut soient sur lui) la vie dure marquée par des difficultés depuis sa prime enfance afin de le préparer à assumer l’immense tâche qui l’attendait et que seuls les hommes les plus enhardis peuvent accomplir; ceux qui se sont endurcis grâce à leur endurance des difficultés.
Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) grandit orphelin de père puis il perdit très tôt sa mère. C’est ce qu’Allah  Transcendant et Très Haut lui rappelle en ces termes : « Ne t' a- t- Il pas trouvé orphelin? Alors Il t' a accueilli!» (Coran,93:6). Il semble qu’Allah Très Haut voulut ainsi préparer le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) à assumer des responsabilités et à se confronter à des difficultés depuis son enfance.

7/ Figure parmi les raisons des épreuves et des difficultés la possibilité qu’elle nous donnent de distinguer les véritables amis des amis intéressés, comme dit ce poète :
Puisse Allah bien récompenser les difficultés,
Même si elles me bloquent la gorge ;
Si je les remercie néanmoins,
C'est qu’elles m’ont permis
De distinguer mes amis de mes ennemis.

8/ Les épreuves nous rappellent nos péchés et nous poussent à nous repentir.
Allah Puissant et Majestueux dit : «Tout bien qui t' atteint vient d' Allah, et tout mal qui t' atteint vient de toi-même. Et nous t' avons envoyé aux gens comme Messager. Et Allah suffit comme témoin. » (Coran, 4 : 79) et : «Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup. » (Coran, 42 : 30).
Les épreuves nous donnent l’occasion de nous repentir avant l’avènement du châtiment le plus dure au jour de la Résurrection. En effet, Allah Très Haut dit : «Nous leur ferons certainement goûter au châtiment ici-bas, avant le grand châtiment afin qu' ils retournent (vers le chemin droit)! »
 (Coran, 32 : 21)
Le châtiment ici-bas consiste dans les troubles de la vie et ses malheurs qui frappent l’homme.
Si la vie restait toujours facile, l’on verserait dans la vanité et l’orgueil et croirait pouvoir se passer d’Allah. C’est donc par Sa Clémence que le Transcendant inflige des épreuves à l’homme afin de le ramener vers Lui.
9/ Les épreuves font apparaître la véritable nature de la vie d’ici-bas, sa fausseté et sa qualité de clinquant trompeur.
C’est dire que la vie parfaite et vraie est celle qui est au-delà de la vie d’ici-bas : une vie dans laquelle il n’y aura ni maladie ni fatigue : «La Demeure de l' au-delà est assurément la vraie vie. S' ils savaient! » (Coran, 29 :64 ) contrairement à la vie présente jalonnée de troubles, de peines et de soucis : « Nous avons, certes, créé l' homme pour une vie de lutte.» (Coran, 90 :4)

10/ Les épreuves nous rappellent la grâce divine qui permet de jouir de la santé et du bien-être.
En effet, les épreuves permettent de mieux comprendre le sens de la santé et du bien être dont nous avions jouir pendant des années sans les avoir appréciées à leur juste valeur.
Les épreuves rappellent à la fois le Bienfaiteur et le bienfait et nous incitent à remercier et louer Allah Transcendant pour Ses bienfaits.

11/ Aiguiser le désir du paradis
L’on ne désire le paradis qu’après avoir goûté l’amertume de la vie d’ici-bas. Comment désirer le paradis quand on jouit tranquillement de cette vie ?
Voilà des raisons et des avantages liés à l’avènement des épreuves. Et la sagesse d’Allah Très Haut reste trop immense (pour être cernée).Allah sait mieux.

 

Source : 

https://islamqa.info/fr/35914

Témoignage d'un frère
 
Alors que j'étais en activité en tant que responsable d'une agence bancaire étatique , à Alger, au courant de l'année 2004, je fus victime d'un vol d'une grosse somme d'argent,environ l'équivalent de 23000 euros.Je fus suspendu de ma fonction en attendant les résultats de l'enquête judiciaire. Cette dernière a duré une année et je fus innocenté définitivement de ce vol malgré on n'a jamais retrouvé le coupable à ce jour .C'était ma carrière professionnelle exemplaire (plus de 30 ans) qui avait plaidé en ma faveur avec l'aide d'Allah.
Après avoir eu le jugement d'acquittement en main,j'ai demandé ma réintégration. Mais au lieu de me réintégrer comme le stipule la loi, je fus définitivement rayé des effectifs. Autrement dit,j'ai été licencié.
Je sus alors au fonds de moi-même que ce que je subissais était une épreuve d'Allah et que la seule solution était et sera de s'en remettre à Lui en s'armant de patience , selon Sa volonté et Ses Commandements .Allah Le Très-Haut dit en ce sens dans le Noble Coran :
" Et quiconque craint Allah, il lui donnera une issue favorable et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit. Allah atteint ce qu'Il Se propose, et Allah a assigné une mesure à chaque chose."
 (Coran  65 : 2/3)
Dans ce contexte,Omar Ibn Al Khattab,Compagnon et beau-père du Messager d'Allah, bénédiction et salut sur lui, rapporte que le Messager ,BSL ,a dit ce qui suit : "Si seulement vous vous en remettiez à Allâh tel qu'il le fallait vraiment, il vous fournirait des moyens de subsistance comme Il les fournit aux oiseaux: ils s'envolent le matin affamés et rentrent le soir rassasiés."
 ( Hadith rapporté par l'Imam 'Ahmad, At-Tirmidhî, An-Nasâ'î, Ibn Mâjda, Ibn Hayân et Al-Hâkim. At-Tirmidhî )
Après cela, j'ai déposé plainte auprès du Tribunal Administratif(équivalent de votre Conseil de Prud'hommes) contre mon licenciement abusif.
Tout en m'attachant à ma foi avec les prières et invocations, j'attendais la décision de la justice qui fut enfin rendue en 2008 intimant à mon entreprise de me réintégrer.
Je t'assure mon frère que malgré le versement de mon salaire qui a été interrompu depuis plus du 4 années, je ne manquais de rien ni moi,ni ma famille composée de 4 enfants et leur mère, dont  3 à l'Université et un au lycée . 
Je te fais savoir mon frère que j'habitais un logement de fonction et qu'on m'a mis en demeure de restituer.
Par miséricorde d'Allah, j'ai été bénéficiaire d'un appartement suite à une ancienne demande que j'avais faite en 2001.
Arrive à un certain moment,j'ai dû travailler quelques mois comme taxieur avant d'être réintégré dans mon travail fin 2008. En 2010, je pris ma retraite.La même année, j'ai divorcé avec ma femme qui m'a laissé pour aller vivre en Europe et je me suis remarié aussitôt. Mes 2 filles aînées sont mariées maintenant, après avoir eu leurs licences.Elles ont 2 enfants chacune.Mes 2 autres enfants sont allés rejoindre leur mère .
Tout est rentré dans l'ordre par la volonté d'Allah.
Actuellement, j'élève mon enfant de 6 ans de mon 2ème mariage,qui est scolarisé en 1ère année primaire.
Donc, mon frère prends comme on dit ton mal en patience et fais confiance en Allah et à ta foi en Lui, c'est Lui le Garant de notre protection tant que nous croyons à Son Infinie Miséricorde.
" Et quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit."(Coran 65:2).
 
Rapporté par Ahmed Miloud, le gérant du blog
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article